05/09/2010

Retour en Egypte (1)

Nous avons passé de nouveau 6 semaines en Egypte...un séjour inoubliable, dépaysant, reposant, chaleureux...les Egyptiens ont un sens rare de l'hospitalité...

Même en été, le désert reste un des grands moments de ce voyage...

Nous avons passé plusieurs jours dans le désert libyque...dormi à la belle étoile dans un paysage lunaire irréel (le Désert blanc), observé des animaux de la même couleur que ce sable du désert qui infiltre tout (lézard, scarabé, fennec, gerboise...) la nuit, ô combien j'ai apprécié le silence...denrée rare en Orient !

P1050226.JPG

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030998.JPGP1050215.JPGP1050229.JPGP1050217.JPGP1050208.JPGP1050235.JPGP1050257.JPGP1050365.JPGLa P1050207.JPGP1050216.JPGP1050417.JPGmouloukheya (prononcer mloriya) : cette soupe est vraiment un plat national très populaire en Egypte ; elle est préparée avec de la corète potagère, une plante qui poussait autrefois en France...on la trouve au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie...il y en avait sur les marchés égyptiens, cet été :P1050466.JPG

Il faut la goûter dans un bon restaurant...je l'ai trouvée bien meilleure avec de la mouloukheya fraîche et un bouillon pas trop gras ! Sa texture un peu gluante peut rebuter...La touche finale, c'est l'ail frit qui la rend exquise !!! Au Liban on la sert avec des oignons au vinaigre.

C'est Arabi qui m'a montré comment la préparer...Josiane que j'ai rencontrée cet été (j'en parlerai plus tard, c'était super !) indique elle aussi comment s'y prendre ICI...

Une petite anecdote (trouvée dans un livre ???) qui m'a plue : Avi Primor, diplomate israélien, raconte une scène dont il a été témoin et qui l'a impressionné :

En 1956, à la suite de la nationalisation de la Compagnie du canal de Suez par Nasser, beaucoup de juifs d'Egypte sont arrivés à l'aéroport de Tel-Aviv. Les passagers avaient tous à la main un plant de mouloukheya. Persuadés que c'était du haschisch, les douaniers voulaient le saisir.Devant le nombre des immigrants, leur farouche refus d'obtempérer et leurs explications concordantes, policiers et douaniers ont finalement compris qu'il s'agissait d'une plante verte comestible qu'ils ne connaissaient pas (alors qu'elle était cultivée en Palestine) et l'ont autorisée !!!!!

Mouloukheya :

1,5 l de bouillon de viande  (poulet ou jarret de boeuf ou même lapin cuit avec 1 oignon, 1 bouquet garni, 1 branche de céleri...)

une grosse botte de mouloukheya fraîche ou 500 g de mouloukheya surgelée ou, à défaut, de la mouloukheya séchée

1 tête d'ail (une dizaine de gousses d'ail)

1 cc de coriandre moulue, sel et poivre

Laver la mouloukheya et ne garder que les feuilles (sans la tige), les hacher

faire frire les lamelles d'ail avec la coriandre

réchauffer le bouillon tout doucement, à frémissements puis ajouter la mouloukheya hachée  et faire frémir 5 mn, ajouter l'ail frit, éteindre, servir immédiatement avec un filet de citron

présenter avec du riz blanc

Mona

 

Commentaires

Les photos du désert sont superbes, c'est vraiment impressionnant comme décor. Merci de les partager, ça donne envie de voyager :)
Je doute fort trouver de la mouloukheya dans mon coin, mais je suis bien heureuse de connaître une nouvelle herbe!

Écrit par : Julie | 07/09/2010

Magnifique ! Je suis allée (il y a déjà longtemps) dans le sahara algérien . Je revoie à travers tes photos les dunes de sable aux couleurs variées et "j'entends" encore le silence ..... C'est inoubliable !

Écrit par : Ewa07 | 11/09/2010

Juste une petite correction à mon commentaire précédent : je "revois" !!!
Bonne journée !

Écrit par : Ewa07 | 11/09/2010

extraordinaire ce lieu. il me semble que j'avais vu cet endroit dans un Ushuya Nature. Un vrai périple loin des sentiers battus egyptiens

Écrit par : marie | 11/09/2010

MERCI pour les photos et d'avoir pensé à mettre cette recette. Mon mari est né au Caire et je fais régulièrement de la mouloukheya (le plus souvent dans un bouillon de viande de mouton). Je la trouve en France non fraiche mais sèchée. Le tout c'est la bonne proportion par rapport au bouillon et comme j'ai de la coriandre fraiche qui pousse l'été dans mon jardin, c'est ce qui fait la différence avec ta recette. Il faut que cela fasse "le fil" en effet quand on prend une cuillérée. Par contre l'ail frit je ne savais pas et je vais ajouter ceci à ma recette. Tu la sers avec du riz ?
Bises et belle journée
Dany

Écrit par : Dany de Fanal Safran | 13/09/2010

coucou !la mouloukheya peut se trouver dans les épiceries orientales a paris (séchée bien sur) bises

Écrit par : josiane | 18/09/2010

Là je suis jalouse...tu n'imagines même pas. J'adore le lézard, je veux le même...hihi
Et tu nous as ramené un peu d'herbe alors???

Écrit par : psytoquee | 19/09/2010

coucou, c'est la 2ème josiane que vous avez rencontré au Caire à l'Exelcior avec Josiane "ballade égyptienne".
Je vais faire le désert blanc au mois de mai 2011 si tous va bien. Contente d'avoir trouvé ton blog !
Bisous

Écrit par : Jo | 26/09/2010

pour ceux qui n'ont pas de corête, j'ai une recette tunisienne qui mets des feuilles de mauve à la place...Et ça ça pousse partout dans les prairies et bords de chemins...Ah, tes nuits à la belle étoile , quel rêve!

Écrit par : mamapasta | 09/10/2010

Merci de nous faire partager un peu de ce merveilleux voyage....par contre, dormir à la belle étoile j'aimerais bien mais je crois que ma peur des "bestioles" me gâcherait un peu le plaisir...

Écrit par : Marina | 16/10/2010

Photos magnifiques, nous revenons juste d'Egypte avec un sachet de corète potagère et .... je fais ta recette de soupe ce midi, nous avons été bouleversés par Le Caire (5 jours) et avons séjourné à l'oasis de SIWA désert magnifique...(5 jours).nous n'avons qu'une envie y retourner....Quand l'Egypte vous prend on ne peut pas résister....

Écrit par : béafleur | 05/11/2011

je suis bien d'accord avec toi ! Le Caire...on adore ! Et nous sommes retournés cet été 6 semaines...ce pays est vraiment attachant...on s'est fait une bonne dose de désert, c'était extraordinaire...Siwa est peut-être la plus belle des oasis...mais la Mer Rouge, c'est vraiment aussi somptueux ! Si tu souhaites plus de renseignements, pas de problème...

Écrit par : Mona | 07/11/2011

Écrire un commentaire