Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2009

gâteau hongrois au pavot : màkos kalàcs

P1030066.JPGUne grande partie de ma famille, qui vit en Roumanie, est hongroise...Ils vivent en Transylvanie...

C'est un gâteau typiquement hongrois...On peut le fourrer aussi avec des noix...il se conserve bien, enveloppé dans un film.

pour 10/12 personnes :

pâte : 500 g farine

25 g levure de boulanger

1 cc sucre

25 cl lait

10 g beurre

1 petit oeuf + 1 jaune pour la dorure

1 sachet de sucre vanillé

garniture : 150 g graines de pavot

P1030063.JPG

100 g sucre

1 zeste de citron

1 ou 2 pommes râpées

15 g de beurre

Délayer la levure avec 1/2 cc de farine et 1/2 cc de sucre dans 5 cl de lait tiède. Tiédir le lait restant et faire fondre le beurre dedans, ajouter 1 pincée de sel.

Mettre dans un saladier la farine, le sucre vanillé, l'oeuf, le lait avec le beurre et le lait avec la levure (quand la levure commence à monter)

Travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle se décolle bien des parois. La laisser lever 1 h couverte d'un linge propre.

Préparer la garniture : mixer les graines de pavot et les mélanger au sucre, ajouter le zeste et les pommes.

Quand elle a doublé de volume, l'abaisser au rouleau à 5 mm d'épaisseur. Badigeonner de beurre fondu et y mettre la garniture. Rouler le gâteau et fermer les extrémités. Laisser lever encore 15 mn.

Dorer au jaune d'oeuf le dessus et enfourner th 200° 30 mn. Attendre que le gâteau refroidisse.

Servir coupé en tranches.

Quelques explications sur la Transylvanie pour ceux que çà intéresse : avant 1920, la Transylvanie est hongroise...en avril 1920, elle est rattachée à l'état roumain avec 5 millions d'habitants dont 1,7 millions de hongrois et 0,6 millions d'allemands. Les minorités nationales gardent leurs écoles. En 1940, suite à une décision italo-allemande, le nord de la Transylvanie est rattaché à la Hongrie. Après la 2ème guerre mondiale, en 1947, le nord redevient roumain.

Ainsi, mon père, qui est né en 1935, est né en Roumanie ; à l'âge de 5 ans, il est hongrois puis, comme il me l'a raconté, il s'est réveillé, un matin, il était roumain ! De plus, ma grand-mère paternelle était slovaque et née en Slovaquie...à 10 ans, elle quitte la Slovaquie et vient s'installer en Transylvanie...elle fréquente l'école hongroise et parlera en hongrois à mon père...seule la grand-mère de mon père continuera à parler à son petit-fils (mon père) en slovaque ! Mon grand-père paternel est roumain mais parle hongrois, lui aussi...Mon père, petit, parle couramment les deux langues : hongrois et roumain ! Vous suivez ? Pas facile à comprendre...

Une partie de ma famille se sent d'abord hongroise...ils vont à l'école hongroise, parlent à la maison en hongrois et...se marient avec des hongrois...certains rêvent de retrouver la Transylvanie, un jour, hongroise ! L'église hongroise, très présente, a joué, très certainement un rôle considérable...(à la fin des cultes, dans l'église, tout le monde chante l'hymne national hongrois !)

Une autre partie de ma famille, elle, parle plutôt roumain...les jeunes comprennent le hongrois mais ne le parlent pas...seuls les vieux le parlent...Et certains sont mariés à des roumains.

Quant à moi, je comprends surtout et parle hongrois !

Commentaires

Pas simple l'Histoire dans ces pays là où l'histoire avec un petit h des simples gens est bouleversée au fil des soubresauts politiques...et sans qu'ils ne puissent rien faire.
pour reparler recette, j'adore ce gâteau!!!!!on l'a aussi et mon oncle qui etait tchèque nous l'avait déjà fait decouvrir j'etais encore gamine.... une préférence pour celui aux noix... Bisous

Écrit par : Marina | 03/05/2009

Une belle découverte ! Les pommes et le pavot doivent être beaucoup utilisés dans les desserts hongrois.

Écrit par : Lilie | 03/05/2009

je ne connaissais pas ce gâteau mais il est original et me plait.

Écrit par : Eol | 03/05/2009

qu'il est beau ! ça doit être très bon...

Écrit par : clemence | 03/05/2009

On a un gateau similaire en Allemagne! J'adore le pavot! Je suis contente de decouvrir cette belle recette! Depuis le temps que je dis qu'il faut que je fasse un gateau au pavot...Je te pique la recette ;))

Écrit par : Fredee | 03/05/2009

En POlogne ce gâteau est aussi très populaire et se nomme makowiec.
Merci de partager ta recette!

Écrit par : awoz | 03/05/2009

Je pense qu'on oublie trop vite le passé. La Transylvanie a appartenu à la Roumanie, elle a été rattachée ensuite à l'empire hongrois!

Écrit par : Olivia | 03/05/2009

J'ignorais que la Transylvanie avait une telle histoire à rebondissements. Je comprends que les habitants ne sachent plus trop à quoi s'en tenir. C'est une région que j'aimerais beaucoup visiter. Je goûterais bien aussi à ce beau gâteau roulé, je le trouve très original.

Écrit par : Cicerolle | 04/05/2009

Buna ziva, Mona!

Ce mai faci?

Ainis donc je découvre sur ton blog que tu es roumaine... ou hongroise (quelle histoire compliquée!)

Vorbesc nu bine romuneschte (?), dar limba romuna e foarte frumoasa!

Voilà quelques petits restes d'un DU de roumain préparé à la fac...! Et oui, la Roumanie, tout en n'ayant aucun lien de famille!, est chère à mon coeur et j'avais à coeur d'apprendre cette belle langue voilà quelques années!
Je suis ainsi ravie de découvrir recettes et photos de ton voyage sur ton blog!

Merci de tes gentils messages!

A très bientôt! La revedere!

Écrit par : Hèle Heldé | 04/05/2009

C'est marrant je ne pensais pas que c'était des pavots sur la photo. Je n'ai jamais vu un pain comme ça, il faut que j'essaie!
merci!
A bientôt!

Écrit par : Diana | 04/05/2009

Génial cela fais des mois que je cherche cette recette!!!!!!!!
l'ami de ma cousine m'en avait apporté à la maternité en décembre et je me suis régalée, je cherchais la recette. Lui l'a acheté au marché de noel de montbéliard mais je savais qu'il s'agissais du même genre qu'un gâteau roumain , lui étant d'origine roumaine. J'avais aussi demandé à une copine mais toujours pas de recette!! j'essaie très vite. Par contre je ne suis pas sûre de me souvenir du nom en hongrois!!!!

Écrit par : yzabo | 05/05/2009

Superbe! On doit bien sentir le goût du pavot, il est vraiment original ce gâteau...

Écrit par : Clem | 06/05/2009

sympa cette recette, d'autant que je pars à Budapest à la fin du mois, si tu as des tuyaux...

et pour envoyer des recettes autour de la rhubarbe pour le légume-vedette de Lavande, c'est ici : http://cuisineplurielle.canalblog.com/archives/2009/05/05/13616949.html, on compte sur vous...

Écrit par : cuisineplurielle | 08/05/2009

Ce gâteau m'a l'air vraiment top!

Écrit par : Ninotchka | 08/05/2009

bonjour un grand plaisir de retrouver cette recette j adore ce gateau que j ai mange lorsque j etais jeune szabo didier le 24/05/2009

Écrit par : szabo didier | 24/05/2009

quel original gâteau! j'aime bien le petit goût du pavot, tu m'en sers une tranche?

Écrit par : sam's cook | 12/06/2009

Voilà une recette que devait concocter la grand-mère de mon mari ! Alors je vais essayer de la faire. Promis !
et merci comme toujours
Belle soirée
Dany

Écrit par : Dany de Fanal Safran | 29/04/2010

ah ce gateau j'en salive deja je le connai tré bien tout les ans en decembre toute la famille se réunis pour cassé les noix pendant ke ma grand mere nous raconte sa vie ensite vien le moment ou elle fai la pate rempli de garniture et fai cuire et nous kome des enfant on atten le moment ou il sortira du four ma grand mere et hongroise et mon grand pere et roumain et ce gateau un bien un gateau hongrois et non roumain kome certain non pa l'air d'avoir compris

Écrit par : widisso | 20/11/2010

merci Widisso...je trouve très émouvant tous les souvenirs que déclenche la cuisine...ce gâteau, en effet, fait partie de la gastronomie hongroise mais ma famille qui vit en Roumanie le fait aussi ! Bon week-end !

Écrit par : Mona | 21/11/2010

C'est effectivement le gâteau traditionnel pour Noël en Hongrie - on l'appelle aussi "màkos beigli" ou "màkos patkò". Délicieuse aussi si vous remplacez le pavot par des noix écrasées.
Jò étvàgyat!

Écrit par : Edit | 07/12/2010

J'ai acheté ce gâteau à Montréal, dans un épicerie/patisserie, sur la rue Victoria, près de la station du Métro Côte Sainte-Catherine à côté d'un pavillon de l'Hôpital juif, avant c'était un CHSLD, j'avais un fringale et c'est DÉLICIEUX!!!!!!.
Malheureusement, je n'habite pas à Montréal, donc je vais le cuisiner chez nous.
Merci d'avoir affiché la recette, je me suis dit qu'il me fallait la trouver tout de suite, aujourd'hui le jeudi 26 avril 2012.
Par contre, la dame m'a dit que la recette est d'origine roumaine, mais si c'est roumaine ou de l'Hongrie, peu importe, c'est une recette pour partager avec l'humanité.

Écrit par : Fernando | 26/04/2012

Vous savez qu'il existe aussi des pâtes aux pavots ?
La recette est très simple. Vous prenez 3 càs de graine de pavot moulu que vous mélangez à 1 ou 2 càs de sucre glace. Vous saupoudrez ce mélange sur les pâtes cuites ( spaghetti ou tagliatelle ) un vrai régal !!!

Écrit par : Elbecko | 07/06/2012

oui, je me rappelle avoir mangé des pâtes sucrées à Budapest dans ma famille...personnellement je n'ai pas trop aimé...question de goût !

Écrit par : Mona | 10/06/2012

j' aime beaucoup les brioche au pavots ça me rappelle mon enfance Je suis moi même né en transilvanie dans une famille hongroise dans une village et région ou on parle pas la langue roumaine voir très peut et surtout les jeunes mais mes grands parents pas du tout
L'histoire de la transilvanie ou erdely est très complique et assez triste pour les personne qui ont été des naturaliser de la sorte. Mes parents me dises souvent qu' il n' ont plus de paye car en roumanie sont mal vu étant hongrois et en Hongrie sont mal vu car sont des roumains
Mais dans tout les cas la cuisine de cette région est super bon !

Écrit par : Korodi | 24/09/2012

szia,
j'essaye aujourd'hui de faire le Màkos kalacs pour mon fils,
normallement c'est ma belle mère qui le faisait mais dans sa recette il n'y a pas de jaune d'oeuf dans la pâte ??
ma belle famille vient de la Voivodine donc aussi une région qui faisait partie de la Hongrie et qui est Serbe depuis longtemps mais les traditions sont bien vivantes
viszontlatasra

Écrit par : jacqueline | 03/01/2013

Bonjour,
Maman nous en préparait souvent un au noix et un au pavot lors de fête de famille. :)
Merci pour votre recette.

Écrit par : Jean-Claude | 29/01/2013

bonsoir Jean-Claude,

je trouve formidable qu'une recette puisse faire resurgir les souvenirs...la nourriture a cette fonction et c'est merveilleux !
Merci Jean-Claude pour ce petit mot !

Écrit par : Mona | 04/02/2013

Lire le blog en entier, tres bon

Écrit par : AnnedysueleAm | 19/11/2013

je ne comprends pas que mon beigli aux noix se casse lors de la découpe ?

Écrit par : PILON | 22/12/2013

je ne comprends pas que mon beigli aux noix se casse lors de la découpe ?

Écrit par : PILON | 22/12/2013

bonjour Pilon
peut-être que ton four n'était pas assez chaud

ou alors tu as laissé lever ton gâteau trop longtemps...

je vais en refaire un bientôt...je te dirai

bonnes fêtes

Écrit par : Mona | 23/12/2013

tropp contente de retrouver le gateau de mon enfance , je suis d'origine hongroise et ça fait pret de 30 ans que je recherchais une boulangerie qui aurai pu me vendre un makos sans succés, un énormeeeeeeeeeee merci

Écrit par : isabelle | 29/05/2014

J'ai fait la surprise à mes enfants en faisant ce gâteau que ma belle mère faisait à chaque Noël. l'opération nous rassemblaient pour casser les noix en quantité puisqu'elle réalisait une quinzaine de roulés aux noix et aux graines de pavot. Chaque personne qui passait par là peu de temps avant Noël repartait avec son gâteau sous le bras. elle n'était ni roumaine, ni hongroise mais slovaque .

Écrit par : Marik | 14/12/2016

bonjour, c'est mon gateau préféré. ma grand mere me faisait aussi une sorte de tourte sucrée avec de la courge et de la pate filo. Est-ce que quelqu'un connaît la recette ou le nom de cette tourte? merci

Écrit par : kristinka | 17/12/2016

bonjour Marik La cuisine raconte nos histoires et c'est cela qui me touche...ma grand-mère est née à Dobsina et était d'origine slovaque elle aussi ! Passez de belles et douces fêtes !

Bonjour Kristinka non je ne connais pas le nom de ce gâteau, je n'ai jamais goûté rien de semblable là bas...sans doute avec le potiron bleu de Hongrie...

Écrit par : Mona | 26/12/2016

Écrire un commentaire